Ce coup ci le cahier des charges était clair : un raid plus facile, sans neige, sans pluie, sans portage mais bien sur avec des sentiers à gogo et tous les riches ingrédients made by trabucayres. Autant partir en thalasso à la Bourboule en se projettant en boucle le dernier film des frères Dardenne en VTT....

Mais ce n'était sans compter sur la boite à idée sans fond qui nous anime !

Destination les gorges du Verdon et plus exactement les basses. Un haut lieu naturel que nous voulions arpenter depuis longtemps. Là bas, pour sur, pas de montagne pourvue de glacier, pas de draille au pourcentage d'équilibriste mais par contre du soleil, des paysages à couper le souffle, des collines et avec notre chance habituelle des bons sentiers.

Cerise sur le cupcake, nous allons nous payer une tranche de canoë.

Nous sommes 9 riders à répondre à l'appel du large, des habitués et deux petits nouveaux : Fred et Pesoul...
Sur place le cahier des charges va être dépassé au centuple : une première trace gavée de sentiers en tout genre, des points de vue superbes, une fin d'aprés midi mouillée et souriante à souhait, un gite et un couvert à la hauteur de notre faim de vie ; et une seconde journée toute en légéreté et facilité avec deux belles surprises incontournables......

Du départ à l'aube, au moment de reprendre la route de la maison, rien ne sera à jeter ou à remettre en question sur ce raid : all is perfect !!

La descente des Basses Gorges du Verdon, encore un coin de France où il fait bon poser ses tétines.

Le jour 1, Sainte Croix, ou la trace parfaite ! La sensation d'avoir rider sur sentier durant quasiment 45 km. Pour le plan que nous avons en tête, un départ à la frontale à 5h du mat s'impose. Une ascension sur route plus loin et l'enchainement de singles peut commencer, en montée, sur le plat et surtout en descente. Du trés bon avec des pépites comme la descente de Baudinard que nous ferons deux fois, ou l'évolution suspendue au dessus des gorges. Une fois la trace avalée et de même pour un bon repas en terrasse, rien de tel pour terminer une journée d'aventures qu'une virée tranquille en canoë dans les gorges...

La trace GPS : 45 kms / 1200 m D+

Le jour 2, L'Esparron, avec son petit cumulé positif est fait pour ne pas terminer à la tombée de la nuit comme sur les autres raids, mais ce n'est pas une journée de transition juste là pour boucler le raid. C'est naturellement la fin de la descente des gorges saupoudrée des meilleurs petits spots de ce coin : le single du ravin Ste Maxime, le sentier de l'ancien canal et ses tunnels et la méga descente finale sur Greoux qui clôture en fanfare et à fond les manettes ce trés beau raid.

La trace GPS , 34 km / 800 m de D+

Deux bonnes adresses pour le gite et le couvert :
La superbe Auberge de la tour à Aups....
Le coquet Relais de notre dame à Quinson

Par contre, dans cet écrin de france, le tourisme se paye à prix d'or ! Qu'on se le dise ;-)