Des raids il y en a eu chez les trabucayres.... des longs, des durs, des trés trés durs, toujours des trés beaux !
Mais un raid dans de telles conditions, de mémoire de trabucs, il y en avait jamais eu.

Les chiffres sont déjà de bon aloi, tout de même raisonnables pour une traversée sur deux jours. Mais explorer un massif avec des passages interminables dans 60 cm de neige, grimper des rampes aux pourcentages verticaux et s'extirper de toundras boueuses transforment un raid en tour de force.

Fort heureusement, sinon nous n'aurions pu aller au bout, durant les deux jours, un soleil resplendissant nous a donné les forces suffisantes pour relever le défi et réchauffer doigts et chevilles glacés par la neige !!

En cette année exceptionnelle au niveau neige, même en avril et par ces latitudes d'Alpes du sud, le blanc monteau nous a fait tirer la langue dès 1300 m. Mais il est certain qu'en d'autres temps ou plus tard dans l'année c'est sous le cagnard et au sec que vous traverserez le superbe massif du Buech.

En suivant cette trace, à vous les fabuleux sentiers virevoltants tantôt accrochés aux montagnes, tantôt slalommants dans des forets luxuriantes, tantôt dégringolants dans les tubes de marnes grises... Le rider trainera ses tétines dans ce qui se fait de mieux en terme de descente durant deux jours de plaisirs. Les ascensions ne sont pas en reste tant au niveau de l'engagement physique que des panoramas traversés.

C'est d'ailleurs une authentique ambiance de haute montagne assez impressionnate, sous le regard des grands pics des Alpes, qui vous accompagnera le long de la traversée de ce coin sauvage.

Le soir venu, aprés un final somptueux, vous descendrez au creux de la terre pour découvrir un endroit insolite, un âvre de paix, presque un sanctuaire écologique. Un gite qui fait raisonner la montagne et le coeur.

Un raid incontournable, inoubliable, 100% garanti.... et si vous rencontrez la neige comme nous un raid qui marque à vie... certains d'entre nous s'en remettent à peine, c'est dire !!